Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2011

TURQUIE : NOUVELLE VAGUE D’ARRESTATION DANS LES MILIEUX INTELLECTUELS ET JOURNALISTIQUES

Une nouvelle vague d’arrestations en Turquie a frappé, ce mois-ci, principalement les milieux intellectuels, journalistiques et du monde de l’édition. Parmi les inculpés, la figure emblématique de l’éditeur Ragip Zarakolu, accusé « d’appartenance à une organisation terroriste ». Âgé de 63 ans, Ragip Zarakolu aura connu, tout au long de sa carrière d’éditeur et de militant pour les droits de l’homme, les foudres des régimes successifs à la tête de la Turquie. Ayant fondé les éditions Belge, Ragip Zarakolu a été régulièrement condamné, durant 40 ans, pour avoir publié les livres de prisonniers politiques, des ouvrages sur le génocide arménien, la question kurde, ou sur Chypre.
L’arrestation de Ragip Zarakolu est à replacer dans un coup de filet très vaste, incluant aussi des universitaires, sous le prétexte de démanteler l’Union des communautés kurdes (KCK), organisation politique interdite, que le gouvernement accuse d’être la branche politique du PKK. Déjà, en octobre, une centaine d…

Dengbêj Reso

Reso (pour Resul) est né au village de Gopal, près de Muş, sa famille s'y étant installée pendant la Seconde Guerre mondiale.. Il y aurait résidé ainsi qu'au village de Mele Dawud, exerçant le métier de bouvier ou berger. Il y aurait connu le dengbêj Sîno qui lui aurait appris des chants, ainsi que du dengbêj Ferzê. Il a puisé son répertoire dans les épopées d'Evdalê Zeynê. Il aurait un temps dû émigrer à l'ouest de la Turquie en raison de la pauvreté mais est revenu mourir dans son village à 76 ou 77 ans, dans le dénuement.

Nazim'a doğru, Vers Nazim

Nâzim'a doğru, vers Nazim.
De l'espoir à vous faire pleurer de rage.

Mardi 29 novembre à 20 h 30, TPJ Petite Salle, Strasbourg.


"Un groupe de sept artistes, musiciens, chanteur, performeur se réunit sur scène pour un hommage au poète turc Nâzim Hikmet. De celui qui a écrit « C'est un dur métier que l'exil ... » ils restituent la complexité et l'originalité des poèmes, la vie mouvementée d'un homme engagé, exilé, amoureux de la beauté et de la liberté. Nazim Hikmet a traversé toutes les convulsions du 20ème siècle et Vers Nazim évoque ce souffle, en mêlant chant traditionnel et improvisation, instruments classiques (guitare, violoncelle) et électronique. De nombreuses images accompagnent le spectacle, au plus près des paroles du poète qui a su concilier le verbe et l'action, dans un engagement sans faille pour la paix et la fraternité. "
Avec Sumru Agiryürüyen (chant) Oguz Büyükberber (basse clarinette) Anil Eraslan (violoncelle) Cenk Erdogan (guit…

KURDISTAN D’IRAK : EXXON SIGNE UN IMPORTANT CONTRAT AVEC LA RÉGION

La société américaine Exxon Mobil a signé le 11 novembre un contrat avec le Gouvernement régional du Kurdistan, ce qui marque une étape importante dans la politique énergétique du Kurdistan et de son bras de fer avec Bagdad, sur cette question.
En signant avec le GRK, Exxon prend ainsi le risque de devoir renoncer à d’autres accords, devant être conclu, cette fois avec l’Irak, dont ceux concernant les riches champs pétroliers de Qurna. Abdul Mahdy Al Amidi, le directeur des contrats du ministère du Pétrole irakien a indiqué à l’agence Reuters que son gouvernement avait écrit à trois reprises à Exxon, le mois dernier, pour les avertir des conséquences qu’un contrat signé avec le GRK aurait sur les autres contrats irakiens.
Jusqu’ici, la Maison Blanche n’a cessé de mettre en garde les sociétés américaines afin de les dissuader de passer des accords directement avec Erbil, sans l’aval de Bagdad. Si les raisons invoquées concernent les mesures de rétorsion que le gouvernement central peu…

La transmission intergénérationnelle de la langue kurde en Allemagne et en France

Samedi 3 décembre à 16 h, Institut kurde de Paris, 106 rue Lafayette, 75010. Entrée libre.

IRAK : TROIS PROVINCES SUNNITES ENVISAGENT DE PRENDRE LEUR AUTONOMIE

Le 2 novembre, dans la province sunnite de Salahaddin, lors d’une rencontre avec des chefs de tribus locaux, le président du parlement irakien, Osama Al-Nujaifi, s’adressant au gouvernement irakien, a réclamé l’autonomie pour les provinces sunnites de Salahaddin, Anbar et Diyala, avant de la proclamer dès le lendemain.
Si la constitution irakienne prévoit que des provinces puissent obtenir une autonomie, et même, en s’unissant, devenir une Région fédérale, à l’instar du Kurdistan, ce processus ne peut se faire que par un référendum dans chaque province concernée. Mais Osama Al-Nujafi accuse l’État irakien de violer lui-même la constitution en ne respectant pas l’équilibre entre les pouvoirs du gouvernement central et ceux des gouvernorats, sans détailler en quoi consistent ces violations.
La capitale de Salahaddin, Tikrit, étant la ville d’origine de Saddam Hussein et toute la province un ancien bastion du Baath, la fronde des Tikriti apparaît surtout comme un défi de nostalgiques d’…

Les poètes de l'amour

Les poètes de l'amour.
Musique d'Aşik alévis sur la route de l'exil.
Dimanche 27 novembre à 17 h.
Salle de la Bourse Strasbourg.

"Ali Riza et Hüseyin Albayrak sont deux « Achiks », modernes troubadours héritiers d'une tradition née il y a plus de huit siècles en Anatolie. Ils interprètent un répertoire de compositions qui ont pris leurs sources sur les routes de l'exil. Les « Achiks » ou encore « Ozan » chantaient des poèmes accompagnés du luth turc, le saz. Fascinante tradition, transmise oralement par des hommes courageux, insolents, proches du peuple, qui se jetaient par les routes et les chemins, vivant de l'air du temps, pour chanter l'amour sous toutes ses formes, divin, esthétique ou charnel, l'amour de la nature et la vie, dans une langue immédiatement compréhensible par tous. De maître en élève, cet incroyable et précieux héritage, dont aucun témoignage n'était consigné par écrit, nous parvient aujourd'hui. Nombreux sont les Alévis…

Chants pour la paix

Sevval Sam, Chants pour la paix 
Concert d'ouverture du Festival Strasbourg-Méditerrannée, proposé par ASTU Actions Citoyennes Interculturelles et Strasbourg Méditerranée

Samedi 26 novembre à 20h30, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg.


"Artiste aux multiples talents, chanteuse, actrice, compositrice de musique de films, Sevval Sam occupe une place très importante sur la scène musicale et dans la société turque. Le public s'est enthousiasmé pour ses interprétations authentiques et passionnées du répertoire classique. Elle a multiplié les collaborations avec des musiciens internationaux comme Radio Tarifa ou Rob Garza (Thievery Corporation). Aujourd'hui, accompagnée de ses musiciens, elle magnifie la mosaïque des musiques d'Anatolie. Sevval Sam possède un répertoire très large qui comprend aussi bien des chansons populaires, traditionnelles ou de style arabesque et des textes en langues turque, kurde, arménienne, grecque et azérie. De cet éventail, la jeun…

TURQUIE : « EXCUSES » OFFICIELLES DU PREMIER MINISTRE POUR LES MASSACRES DE DERSIM

Le 9 novembre, Hüseyin Aygün, un député CHP (parti kémaliste) de Tunceli (Dersim), déclare que les lourds massacres de sa région, en 1937 et 1938, pour écraser la révolte de Seyid Riza, n’ont pu être perpétrés à l’insu de Mustafa Kemal et de son gouvernement, contrairement à ce qu’affirmait, jusqu’ici, l’historiographie « officielle », alors même que Sabiha Gökçen, la propre fille adoptive d'Atatürk, qui fut aussi première femme pilote de l'armée turque, avait elle-même pris part aux opérations militaires et bombarda la région.
L’actuel Premier Ministre au pouvoir, peu suspect, comme son parti, l’AKP de sympathies pro-kémaslistes a sauté sur l’occasion pour embarrasser son principal rival, le CHP. S’adressant publiquement au président du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, un alévi de Dersim, Recep Tayyip Erdoğan lui a demandé de reconnaître à son tour le rôle de Kemal Atatürk dans les massacres de Dersim : « C’est une opportunité en or pour le CHP d’affronter cette tragédie, car son le…

Le Coran silencieux et le Coran parlant

Vendredi 25 novembre à 15 h 00 : La lettre et l'esprit. Avec M. Ali Moezzi, auteur de Le Coran silencieux et le Coran parlant (CNRS). Cultures d'islam, A. Meddeb.
Présentation de l'éditeur Les tout premiers siècles de l’islam furent marqués par deux faits majeurs indissolublement liés qui ont déterminé les évolutions historique et spirituelle de cette religion jusqu’à nos jours : l’élaboration des sources scripturaires, à savoir le Coran et le Hadith, et une violence chronique se manifestant principalement sous forme de guerres civiles  Batailles du Prophète, violences autour de sa succession, « guerres d’apostasie » sous le premier calife Abu Bakr, guerres de conquêtes et morts violentes des autres califes « bien guidés », cycles de répressions et de révoltes sanglantes pendant la période omeyyade, brutale révolution abbasside, interminables massacres de Shi’ites… Parallèlement, s’élaborent, dans des conditions complexes et problématiques, les Écritures, paroles divines …

Ramiz Quliyev

Ramiz Ayyub oghlu Quliyev est né au Karabakh, dans la ville d'Aghdam, le 30 avril 1947. C'est là qu'il étudia d'abord la musique, avant d'intégrer, en 1964, le Conservatoire national Uzeyir Hajibayov, dont il sortit diplômé en 1969, s'étant spécialisé dans le jeu du tar et la direction d'orchestre, jouant depuis l'époque d'Aghdam le répertoire folklorique et se produisant sur scène. Il enseigne aussi depuis quarante ans et a formé des générations de musiciens, dont son propre fils, Ayyoub. Sa carrière, lancée en Union soviétique, devint rapidement internationale. Sa particularité est de jouer aussi bien des mughams traditionnels que des créations contemporaines.

Iraq : The Heart of the World

Iraq, the Heart of the World
Mirella Galletti.




Foreword
Iraq, once ancient Mesopotamia, has been in the forefront of world events for several decades. However, the image of our country often has not accurately reflected the history and reality of this region which, located at the nexus of three continents, has been a crossroad of civilizations and exchanges between different cultures since ancient times.
Mirella Galletti, with her great heart and sensitivity, has dedicated her academic career to the study and research of Iraq including the Kurdish issue. In her book, this devoted scholar consolidates and summarizes her almost forty years of experience and field work to share her immense knowledge with a wider international public.
The work is a global interview overview of Iraq and its history, cultures, languages, religions, political system, economics, cuisine and much more. Readers will no doubt find it an indispensable tool to familiarize them with our country and learn about its g…

Exils

"Pour sa 7ème édition le Festival Strasbourg-Méditerranée met en avant le thème "Exils", dans la continuité des thèmes de l'hospitalité, des nouvelles identités, de la frontière et des héritages, explorés lors des éditions précédentes. Ces thèmes expriment la condition de l'altérité et ses multiples figures : celle de l'étranger, de l'indigène, du colonisé, du migrant, de l'exilé, du réfugié, du clandestin, du sans-papiers... telles qu'elles résultent de l'histoire euro-méditerranéenne, récente et ancienne, et de ses représentations. Ils invitent à dresser un état des lieux des nombreuses frontières physiques et symboliques qui enferment et excluent par opposition à celles qui, fondées sur la reconnaissance de l'autre et sur le respect des diversités, permettent la circulation des hommes et des idées. Les hommes et les femmes de la Méditerranée ont connu, à des moments divers de leur histoire et pour des raisons multiples, l'expérie…

Rencontres d'Averroès : Islams d’Europe, montée des tensions ou reconnaissance mutuelle ? et un « rendez-vous des civilisations », utopie sans lendemain ou promesse d’avenir ?

Rencontres d'Averroès : Tables rondes, Marseille.
Samedi 19 novembre, auditorium du parc Chanot :
– 10 h - 12 h : Deuxième Table ronde.
Islams d'Europe, montée des tensions ou reconnaissance mutuelle ?
"La présence des musulmans en Europe n’est pas un fait nouveau. Elle existe depuis de nombreux siècles, même si cela est resté enfoui ou dénié, comme en témoignent les travaux des historiens. Au cours du XXe siècle, et singulièrement après la deuxième guerre mondiale avec les « Trente glorieuses » et les besoins de main d’œuvre liés à la reconstruction et à l’industrialisation de l’Europe, on a assisté à un changement d’échelle et à une demande croissante de « travailleurs immigrés ».  Les « trois âges de l’immigration » s’étant accomplis, le mythe du retour évanoui et l’installation durable de familles venant de pays majoritairement musulmans advenue, la donne a profondément changé au cours de ces trente dernières années. Des Islams d’Europe ont ainsi peu à peu vu le…

La Coquille, Moustafa Khalifé

La Coquille Prisonnier politique en Syrie
Présentation de l'éditeur 
"Après six ans de séjour en France, où il a obtenu un diplôme d'études cinématographiques, le narrateur décide de rentrer au pays. Dès son arrivée à l'aéroport de Damas, il est arrêté par la police politique et conduit dans un bâtiment sinistre du centre-ville, appartenant aux Services de renseignements. Là, il est violemment frappé avant d'être accusé contre toute vraisemblance, lui, le chrétien grec-catholique, d'être membre du mouvement des Frères musulmans. Quelques jours plus tard, il se retrouve dans la gigantesque et terrible prison du désert, en compagnie de milliers de détenus. Commence alors son calvaire qui va durer treize ans... Ce récit, qui se présente comme un journal, restitue sous une forme légèrement romancée les choses vues et entendues par Moustafa Khalifé durant son long enfermement dans les prisons syriennes. Les scènes se succèdent, d'autant plus insoutenables qu'…

Rencontre d'Averroès : Entre l’Europe et l’Islam : histoires de conquêtes ou passé commun ?

Rencontres d'Averroès : Tables rondes, Marseille.
Vendredi 18 novembre de 15h à 17h, auditorium du Parc Chanot.

Entre l’Europe et l’Islam : histoires de conquêtes ou passé commun ? "La naissance de l’Islam, au VIIe siècle, et son expansion, notamment sur les rives de la Méditerranée, ont suscité de vives réactions de la part d’une Europe chrétienne volontiers divisée. Conquêtes et reconquêtes… Flux et reflux, croisades en Terre Sainte et sac de Constantinople, conquise en 1453 par les ottomans, qui forment un nouvel empire, alors que Grenade, dernière cité héritière d’al andalus, tombe en 1492, prélude à l’expulsion des juifs puis des morisques d’Espagne, en 1609… La guerre de course n’a quant à elle pas cessé en Méditerranée, jusqu’au XVIIIe siècle. Elle prend fin avec la suprématie militaire européenne qui devient manifeste à travers la conquête coloniale au XIXe siècle et le démembrement de l’empire ottoman, alors qualifié « d’homme malade de l’Europe »… Ce temps long de…

Feleknas

Feleknas est né en 1963 au village de Zovang  près de Muş, de la tribu des Badikan. Elle a vécu les dix-huit premières années de sa vie dans son village, et a appris à chanter en écoutant des cassettes, ou dans les fêtes, en chantant avec les filles et les femmes. Ce furent ses seules études, car elle n'alla pas à l'école. Son mariage fit d'elle une Pasûrî et elle partit vivre au village de Kehribang. Épouse kurde et dengbêj, elle a cinq enfants.

Obsèques d'Ismet Chériff Vanly

Ismet Cheriff Vanly est mort le 9 novembre 2011, à Lausanne, à l’âge de 87 ans. Ses obsèques auront lieu le 16 novembre, à 15h au Cimetière du Bois-de-Vaux, 2, route de Chavanne 1007 Lausanne (Suisse).

Hommage et biographie : "Chérif Vanly, Lausannois pur sucre et pur Kurde".



Redécouvrir le patrimoine pastoral kurde

Samedi 19 novembre à 16 h 00 :


Redécouvrir le patrimoine pastoral kurde

Rencontre-débat de Michaël Thevenin, accompagnateur en montagne, conférencier sur le pastoralisme au Kurdistan de Turquie.
Institut kurde de Paris, 106 rue Lafayette, Paris 10e.

Le Moyen Orient pendant la Seconde Guerre mondiale

Mardi 15 novembre à 13 h 00 sur Europe 1 : Christian Destremau pour Le Moyen Orient pendant la Seconde Guerre mondiale (Perrin). Au Cœur de l'Histoire.

Présentation de l'éditeur
Au crépuscule de son règne, Hitler regretta d'avoir négligé le Moyen-Orient : " Tout l'Islam vibrait aux nouvelles de nos victoires ", déclarait-il alors. Mais l'idéologie nazie a-t-elle réellement trouvé des relais en Iran, en Palestine, en Irak ou en Egypte ? Le monde arabe a-t-il effectivement collaboré avec l'Axe ou fut-il un soutien des Alliés ? Pour répondre à ces questions controversées, et à bien d'autres, Christian Destremau retrace ici les principales étapes de la Seconde Guerre mondiale au Moyen-Orient, tant du point de vue des belligérants européens que de celui, trop souvent négligé ou caricaturé, des pays de la région, de leurs élites et de leurs peuples. La guerre en Cyrénaïque, mais aussi la politique du Reich en Palestine, le coup d'Etat antibritanniqu…

Rencontres Averroès : Hommage à Louis Massignon

Aubagne : Lundi 14 novembre à 19 h, aux Pénitents noirs.


Découvrir Louis Massignon : Un homme et des dieux 

"Une rencontre-débat sur la vie et l’oeuvre de cet islamologue qui a consacré sa vie à la réconciliation des peuples et des cultures ne pouvait être qu’oecuménique. Avec notamment un lecture de ses textes par le comédien Michael Lonsdale.  Celui qui est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands orientalistes du XXe siècle n’a pas toujours fait l’unanimité. Ce personnage pour le moins entier a constamment cherché l’adéquation entre sa vie et son oeuvre. Louis Massignon est ainsi passé de l’athéisme à la foi inconditionnelle, mais il n’a jamais cessé de prôner la coexistence entre les religions. Le 3 mai 1908, alors qu’il a 25 ans, il est foudroyé par une expérience spirituelle déterminante. C’est désormais un chrétien mystique, vivant « l’extase de l’abandon », qui va étudier l’islam. Son ami de longue date le philosophe Jacques Maritain parle d’un homme chez q…

De l'aventure au voyage intérieur

Lundi 14 novembre à 0 h 00 sur France Inter : Karen Guillorel pour De l'aventure au voyage intérieur. Paris, Istanbul, Jérusalem (Presses de la renaissance). Partir avec… M-P. Planchon.

Présentation de l'éditeur  "A 28 ans, Karen Guillorel décide de rallier Jérusalem depuis Paris, via Istanbul, seule et à pied. Son aventure risquée se transforme en un voyage intérieur bouleversant. Les interrogations qui naissent, vastes et intimes à la fois, jaillissent au fur et à mesure du chemin, modifiant profondément sa perception de la vie. Partie à la rencontre de l'autre, c'est elle qu'elle découvre. Un récit inattendu, écrit avec une grande vérité, sur la solitude et la découverte de la féminité. " Partir en voyage à pied, cela raconte quoi ? En voyageant en tant que femme seule, qu'est-ce que je signifie ? La prise de conscience de mon propre corps comme médium a pris plus d'acuité en chemin. Ce que raconte le corps est une part de notre discours. Par n…

Le troubadour d'Azerbaïdjan

Samedi 12 novembre à 19 h 55 sur ARTE : Le troubadour d'Azerbaïdjan, Thorsten Niemann, All., 2011, 43 mn, Géo 360º.

"Les hauts plateaux verdoyants du Petit Caucase. Dès sa plus tendre enfance, Nemet Gasimli, aujourd'hui âgé de 40 ans, a su ce qu'il voulait devenir. Alors qu'autour de lui, les jeunes gens se vouaient aux travaux des champs ou à l'apiculture, Nemet a opté pour la poésie et la musique ! L'enfant du pays est ce que l'on appelle un " aschug " - un barde nomade qui parcourt sa terre natale et chante ses beautés lors de mariages et fêtes de villages. 360° - GEO a suivi Nemet et son élève Elvin à la découverte d'un pays aux multiples facettes entre Orient et Occident.  La république d'Azerbaïdjan est située entre la mer Caspienne et le Caucase. Depuis la désagrégation de l'Union soviétique en 1991, ce territoire de la taille de l'Autriche est un Etat souverain. Et même si l'Azerbaïdjan est un petit pays, le barde…

Un certain mois d'avril à Adana

Samedi 12 novembre à 17 h 00 sur France Culture : Daniel Arsand pour Un certain mois d'avril à Adana, Flammarion. Le Carnet d'or, A. Trapenard.




Présentation de l'éditeur
"Nous sommes en avril 1909 à Adana, au sud de la Turquie. Adana, l'opulente plaine de Cilicie, ses champs de coton et ses vergers, le fleuve Seyhan, la mer Méditerranée. Qui aurait pu prévoir que des massacres ravageraient cette terre ? Que la folie saisirait le parti Union et Progrès ? Aucune union en vérité, aucun progrès. Il y a là des amis, des familles, des bergers, le poète Diran Mélikian, Atom Papazian le joaillier, Vahan le révolutionnaire. Ils assistent à la montée de la haine et de l'intolérance. Certains prient, d'autres prennent les armes et combattent. La mort frappera la plupart, l'exil sera le lot de certains. C'est toute la puissance du roman de Daniel Arsand de réinventer une ville et d'évoquer le destin d'un peuple. De donner un visage à l'Histoire.&qu…