Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2009

AMNESTY INTERNATIONAL PUBLIE SON RAPPORT SUR L’IRAN, l’IRAK, LA TURQUIE ET LA SYRIE

Amnesty International a publié ses rapports sur l’état des droits de l’homme et de leurs violations dans le monde. La situation des Kurdes est évoquée ainsi dans les rapports concernant l’Iran, la Syrie, la Turquie et l’Irak avec une section spécialement consacrée au Kurdistan d’Irak.
L’Iran continue, selon l’organisation de « marginaliser » ses minorités ethniques, et « particulièrement les Azéris, les Baloutches et les Kurdes », qui dénoncent la violation de leurs « droits économiques, sociaux et culturels ainsi que de leurs droits civils et politiques. » L’usage du kurde, comme des autres langues « minoritaires » est interdit dans les écoles et les administrations, et les Iraniens qui militent pour leurs droits économiques, sociaux et culturels sont fréquemment arrêtés, menacés et emprisonnés. Amnesty International pointe aussi l’irrégularité des jugements qui ont condamné à la peine capitale des Kurdes accusés d’appartenance au PJAK, la branche iranienne du PKK. L’organisation ra…

LA CAMPAGNE ELECTORALE A DEBUTE AU KURDISTAN D’IRAK

Alors que la date des élections présidentielles et législatives de la Région du Kurdistan d’Irak a été fixée au 25 juillet prochain, six candidats à la présidence se sont déclarés au cours de ce mois, comme l’a annoncé, le 25 mai, date limite du dépôt des candidatures, la Haute-Commission irakienne électorale indépendante. Il s’agit du président sortant Massoud Barzani, de Halo Ibrahim Ahmed, le beau-frère de Jalal Talabani, du Dr Kamal Mirawdeli, un écrivain et universitaire vivant à Londres, Hussein Garmiyani, un homme d’affaires, Ahmed Mohammed Rasul et Ahmed Kurda. Helo Ibrahim Ahmad, qui résidait en Suède et en Grande-Bretagne, avait démissionné l’année dernière de l’UPK et a fondé, au début de cette année, son propre parti, Al-Taqadom (le Progrès).
Près de deux millions et demi d’électeurs pourront voter pour la présidence au suffrage direct ainsi qu’aux législatives pour renouveler le Parlement d’Erbil qui, pour le moment est dominé par la liste commune PDK-UPK, laquelle a rem…

ERBIL : L’EXPORTATION DU PETROLE KURDE POURRAIT COMMENCER EN JUIN

Le 8 mai, le gouvernement régional kurde a annoncé que ses exportations de pétrole brut commenceraient le 1er juin, via le pipeline qui part du nord de l’Irak pour le port turc de Ceyhan. Quelques jours après, le gouvernement irakien a annoncé qu’il approuvait ce programme d’exportation de pétrole de la Région du Kurdistan. Cette « autorisation » délivrée par le ministre irakien du Pétrole a été confirmée par les autorités kurdes. Le ministre des Ressources naturelles du Kurdistan, Ashti Hawarami, a ainsi déclaré à l’agence Reuters avoir reçu « un message par email de Hussein Sharistani, avec qui, pourtant, le Gouvernement kurde entretient de très mauvaises relations. Dans sa déclaration officielle, le Gouvernement régional kurde envisage d’exporter environ 60 000 barils par jour. Ce pétrole brut sera commercialisé par l’Organisation irakienne du commerce et les revenus reviendront au gouvernement fédéral, afin d’être redistribués à l’ensemble des provinces irakiennes, selon leurs be…

Le vrai Silence : Prières cachées des Chartreux

A l'origine de l'ordre des Chartreux, il y eut le futur saint Bruno partant fonder, en 1084, avec six compagnons, une communauté décidée à "quitter prochainement les ombres fugitives du siècle pour [se] mettre en quête des biens éternels." Comme saint François d'Assise, ils commencent par s'installer dans de simples cabanes, mais dans un lieu incontestablement propre à assurer une vie érémitique sévère : la montagne de la Chartreuse, dans les Alpes. Au Moyen-Âge, comme durant toute l'Antiquité, la nature "sauvage" n'était pas un lieu d'agrément, et la montagne encore moins. Il faudra attendre des siècles encore pour que les massifs alpins suscitent l'engouement des voyageurs. Il faut un lieu qui équivaut au désert des premiers ermites chrétiens. Ils choisiront le massif de la Chartreuse, isolé et d'accès difficile, décrit au XVIème siècle, par un des moines comme "lieu austère", "site effrayant". Les cimes enn…

ELECTIONS AU KURDISTAN : TOUTES LES LISTES OFFICIELLEMENT DEPOSEES

Le 25 juillet prochain, environ 2 millions et demi d'électeurs de la Région du Kurdistan vont se rendre aux urnes à la fois pour renouveler le parlement et élire un président. Pour le parlement, 24 partis politiques (dont 5 listes d'alliance) et des personnalités indépendantes sont en lice pour les 111 sièges de députés (11 réservés à plusieurs minorités ethniques et religieuses), ce qui fait un total de 507 candidats aux législatives.
La liste principale est la liste Kurdistani, fruit de l’alliance des deux grands partis kurdes, le PDK de Massoud Barzani et l'UPK de Jalal Talabani. Ces deux grands partis historiques, longtemps rivaux, sont réconciliés depuis 2003 et font bloc à la fois à Bagdad et à l'intérieur de la Région contre des partis qui, jusqu'ici, n'avaient pas beaucoup de poids, comme les partis religieux ou ceux d’extrême-gauche. Cette année, ils doivent faire face à un troisième concurrent un peu plus sérieux, la liste de Nawshirwan Mustafa, « Go…

Le Pôle du Monde est souvent un adolescent moqueur et mal élevé

Le Pôle du Monde, à l'image de Khidr, est souvent un adolescent mal élevé, violent, provocant, ou au comportement psychotique. Nombre de grands ascètes se sont fait bousculer par le Pôle et Khidr (et il se peut qu'ils soient le même). Nombre de policiers, de nos jours, ont dû passer les menottes au Pôle du Monde et l'amener au poste.
89.- On a rapporté qu'un soufi a dit : "J'entrai dans une mosquée de Tarsûs et j'y vis une assemblée qui discutait de la science des principes. Il y avait un adolescent assis à côté d'eux qui écoutait, vêtu d'un manteau doublé de fourrure." Il reprit : "Je regardai l'adolescent, et voilà qu'il avait disparu de dessous le manteau, si bien qu'il n'y avait plus personne dessous. Soudain, il réapparut. Il était là, vivant, sous le manteau. Il venait doucement jusqu'à ce qu'il soit bien assis, sous le manteau. Lorsqu'il fut bien installé, il demanda : "Etiez-vous là ?" Et il s&…

L'ennuagement du cœur

Sentimental comme il était, Rûzbehân ne pouvait être que sensible au lienmurshid/murîd et là-dessus, la prédominance du Maître, dans ce qu'il a de personnel, par rapport à l'institution va influencer nombre de confréries soufies postérieures et peut-être de maîtres ultérieurs, même si lui-même est un uwaysî, un élève de Khidr et non d'un murshîd terrestre. C'est qu'il est, sans doute, plus murshid que murîd (dans le cas où ce serait une prédisposition de l'âme d'être plus l'un que l'autre), comme Nadjm ad-Dîn Kubrâ, et un murshid parfois épris de ses murîds, puisqu'il eut des disciples féminins et qu'il est possible que la belle cantatrice turque dont, selon Ibn Arabî, il fut éperdument amoureux soit devenue ensuite une de ses élèves.
"Pour Rûzbehân, la personne du maître, et pas tant l'institution, est le pilier de l'éducation spirituelle. Le parcours du mystique est enraciné dans l'aspiration du mystique parce que, le soume…

Ruzbehan ou l'ordre de Shîrâz

Shîrâz bénéficia de la protection spirituelle de Rûzbehân, ce qui lui valut peut-être d'être épargné par les Mongols alors que tant de villes d'Iran et du Moyen-Orient furent ravagées. Peut-être aussi parce que la ville se rendit tout de suite aux Mongols. Plus tard, il se peut que Hâfez et sakaramat aient protégé la ville. Ou bien la décision de Shah Shudjâ de se soumettre à Tamerlan. Il y eut toujours un grand Sheikh pour veiller sur Shîrâz, Kwadjou Kermanî, Ibn Khafîf, Saadî, Qutb ad-Dîn, tant d'autres, jusqu'à Mollâ Sadrâ. Après les Safavides il semble que la protection divine tombe un peu et la ville est ravagée sous Nadîr Shah.

Quoi qu'il en soit, Rûzbehân est le premier à qui Dieu confie la protection de Shîrâz, un peu comme le Pôle veille sur la cohésion du monde, mais en petit, en pôle provincial, celui du Fars, et comme Bistamî, il demande même à un disciple d'accomplir les rites du Hadj autour de lui, Ka'aba mystique.


"Shîraz est par conséquen…