Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2005

Règle d'or ...

Que certains semblent avoir oublié...

Pour réussir une expédition, ne JAMAIS s'encombrer d'un(e) journaliste , espèce qui va à coup sûr vous pourrir le voyage et vous empêcher de bosser sérieusement, n'étant venu(e) que pour pondre les mêmes papiers à la con qu'il/elle aurait fait tout aussi bien de son bureau....

De la Renaissance à l'âge baroque

Dessins italiens au Louvre, jusqu'au 29, De la Renaissance à l'âge baroque.




41. Etude d'une tête de jeune femme, Eusebio da San Giorgio, pierre noire, et Sebastiano del Piombo, Tête de la Vierge.

La beauté des corps féminins, de la renaissance à l'âge baroque, c'est l'enchantement du sculpteur. Tout en rondeurs et souplesse. Ventre rond et proéminent, fesses grasses, double menton. Y répondent les muscles durs, puissants, des hommes. Des corps idéaux, plein d'appétit sexuel.

48. Soldats pesant leur butin. Tadeo Zuccaro. Les fesses du soldat, à gauche, au premier, s'avancent d'un façon, un peu équivoque, un peu canaille, comme les garçonnets des dessins de Joubert.

Figures agenouillées, beaux visages, mêmes jolis minois sur des corps d'athlètes.

Du même, Le Pape Alexandre III recevant Frédéric Barberousse. On retrouve les fesses appétissantes du soldat, toujours au premier plan, à gauche.

26. Salviati. Ravissante petite tête masculine au profil gr…

Tchô

Ce blog est temporairement fermé pour cause de VACANCES !